Edito Mai 2023

1 Mai 2023 | Edito

Mois de mai, mois de Marie

En arrivant à ce beau mois de mai, mois de Marie, nous sommes encore marqués par la joie de notre pèlerinage paroissial à Pontmain le 18 mars ! Les deux cars prévus n’ont pas suffi et il nous a fallu ajouter du covoiturage pour amener les 150 pèlerins. Beaucoup ont été touchés par l’histoire de l’apparition de Marie le 17 janvier 1871, dans le contexte dramatique de la guerre avec l’arrivée des prussiens
aux portes de Laval. Touchés par le message que Marie donne aux enfants : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ». Touchés aussi par la grâce des lieux : grange de l’apparition, petite église du village, magnifique basilique … Touchés encore par la personnalité et le rôle clé de l’abbé Guérin qui fut curé de ce petit village de 1836 à 1872!

Grâce de Pâques

Nous goûtons encore la joie de Pâques, des baptêmes de la veillée pascale et du  dimanche, des célébrations pour les enfants des écoles, curieux de voir le « jardin de Pâques » réalisé par les enfants du patronage et qui ont posé beaucoup de  questions.

Dossier spécial « Chapelet – Rosaire »

Il nous a semblé intéressant de nous replonger aux sources de cette belle prière mariale du chapelet et du Rosaire. Peut-être, pensons-nous parfois qu’il s’agit d’une prière désuète ? Simpliste ? En se penchant sur la question, il est impressionnant de voir que Marie elle-même lors de ses apparitions demande la prière avec  insistance, notamment celle du chapelet à Fatima. A Lourdes, Marie encourage Bernadette qui raconte : « Comme poussée par une force incontrôlable, j’ai pris mon chapelet et je suis tombée à genoux. La Vierge Marie m’a fait un signe d’approbation et a pris le chapelet qui pendait à son bras droit entre ses mains. Quand j’ai voulu faire le signe de croix, mon bras est resté comme paralysé. Ce n’est qu’une fois que Marie se soit elle-même signée que j’ai pu le faire également. Elle m’a laissée prier seule. Elle a fait passer les perles de son chapelet entre ses doigts, en silence. Elle ne se joignait à moi que pour réciter le Gloria à la fin de  chaque verset. »

Par ailleurs, quantité de Saints ont pratiqué et vivement recommandé cette prière. Alors ne devons-nous pas écouter ces demandes répétées, faire l’effort de  redécouvrir et pratiquer cette prière ? Le mois de mai nous en donne l’opportunité  chaque semaine dans pratiquement toutes nos églises. Certains pensent peut-être  que ces dévotions mariales nous éloignent de Jésus. Saint Louis-Marie Grignion de Montfort a magnifiquement démontré le contraire par ses écrits et par sa vie que  vous retrouverez dans la Saga des saints.

Vers la Pentecôte

Que Marie nous accompagne et nous guide pour accueillir l’Esprit Saint qui vient nous renouveler !

 

Père Olivier
Votre curé

 

Une idée pour améliorer cette page ?

10 + 9 =