Edito Avril 2023

1 Avr 2023 | Edito

Il est vraiment ressucité !

Quelle joie, ce pèlerinage paroissial à Pontmain où nous nous sommes confiés à  arie notre Mère ! Quelle joie, le baptême d’une jeune adulte, Marie, et d’enfants d’âge scolaire ! Quelle joie, cette rencontre fraternelle et simple, avec les maires des communes de la paroisse et notre évêque, pour partager notre souci commun de prendre soin de ceux qui habitent ce beau territoire !
Quelle joie, cette mission ensemble auprès des enfants du patronage paroissial, où  nous voyons chaque enfant grandir à travers la joie du partage.

« LA JOIE DE L’ÉVANGILE remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours. »  Pape François). Les chrétiens expérimentent que celui qui nous donne la joie c’est le Ressuscité ! Il vient nous révéler l’Amour du Père et nous donner l’Esprit Saint. Il nous apprend à vivre en frères.

Dossier spécial « Patronage »

La journée sur les patronages organisée à la Conférence des Evêques de France  en 2018 a souligné « l’importance de cette présence de l’Église auprès des enfants et des adolescents ». Partout, le constat est le même : le caté n’attire plus que les familles déjà pratiquantes, les parents non catéchisés n’y inscrivent plus leurs  enfants. S’il n’y a pas de solution miracle, le patronage offre « une petite porte alternative à côté de celle de l’église », plus facile à franchir pour beaucoup de parents.

« Le soutien apporté aux familles, à travers l’accueil des enfants et des jeunes en dehors du temps scolaire selon une pédagogie inspirée de celle du Christ (croire, espérer, aimer), est vraiment une mission d’Église. Les patronages sont aussi un terreau pour la catéchèse. Ils sont des lieux de vie chrétiens qui permettent l’expérience progressive de la vie de foi et de la vie fraternelle. Comme ils sont fondés sur des principes éducatifs qui prennent en compte toutes les dimensions de la personne, ils peuvent aussi favoriser l’éveil des vocations (au sens le plus large du terme). » (Site CEF)

S’il ne s’agit pas de revenir à un modèle du passé, mais de construire de nouveaux outils, il nous a semblé intéressant de puiser aux sources de Don Bosco : il a su trouver des solutions originales aux problèmes de son temps (pages 2 et 3), avec une pédagogie qui peut encore largement nous inspirer (pages 3 et 4).

L’équipe en charge des « Mardis Ensemble » fait le point en page 5 sur cette magnifique initiative de jeunes familles de notre paroisse. Depuis septembre dernier, elle porte déjà beaucoup de fruits. Réjouissons-nous et prions tous pour son développement !

Que le Seigneur Ressuscité nous garde dans la joie de son Amour,
offert à chacun et qui transforme nos vies !

 

Père Olivier
Votre curé

 

Une idée pour améliorer cette page ?

10 + 15 =