Edito Septembre 2021

1 Sep 2021 | Edito

La Rentrée


Image Edito septembre

Merci de tout cœur au Père Pierre Marie qui a servi humblement et fraternellement notre communauté en juillet et août.

Un cadeau nous est fait en ce début d’année pastorale : le Père Johan succède au Père Bertrand pour prendre soin de notre paroisse de Ploubalay avec moi et les équipes associées à la charge pastorale. Cinq nouvelles personnes rejoignent le conseil pastoral dont deux jeunes couples. Joie de collaborer ensemble au service de la vie et de la croissance de notre communauté.

C’est la rentrée, avec la reprise de la catéchèse, le début de l’Eveil à la Foi, si possible la fête paroissiale, l’accompagnement des acteurs de la paroisse, l’appel à chacun à prendre sa place dans la communauté, par la prière, le service, la formation, la vie fraternelle et ainsi évangéliser.

Je prie pour chacun d’entre vous. Fraternellement,
P. Olivier, votre curé

As-tu déjà réfléchi à ce qu’est évangéliser un homme ?

« Évangéliser un homme, vois-tu, c’est lui dire : Toi aussi, tu es aimé de Dieu dans le Seigneur Jésus. Et pas seulement le lui dire, mais le penser réellement. Et pas seulement le penser, mais se comporter avec cet homme de telle manière qu’il sente et découvre qu’il y a en lui quelque chose de plus grand et de plus noble que ce qu’il pensait, et qu’il s’éveille ainsi à une nouvelle conscience de soi.

C’est cela, lui annoncer la Bonne Nouvelle. Tu ne peux le faire qu’en lui offrant ton amitié. Une amitié réelle, sans condescendance, faite de confiance et d’estime profonde.

Il nous faut aller vers les hommes. La tâche est délicate. Le monde des hommes est un immense champ de lutte pour la richesse et la puissance. Et trop de souffrances et d’atrocités leur cachent le visage de Dieu.

Il ne faut surtout pas qu’en allant vers eux nous leur apparaissions comme une nouvelle espèce de compétiteurs. Nous devons être au milieu d’eux des témoins pacifiés du Tout-Puissant, des hommes sans convoitise et sans mépris, capable de devenir réellement leurs amis.

C’est notre amitié qu’ils attendent, une amitié qui leur fasse sentir qu’ils sont aimés de Dieu et sauvés en Jésus Christ. »

Frère Eloi Leclerc dans Sagesse d’un pauvre. (Desclée de Brouwer)

Une idée pour améliorer cette page ?

4 + 15 =